Archives pour mars, 2016

Les prestations « purement » esthétiques ne sont plus exonérées de la TVA

Depuis le 1er janvier 2016, les traitements « purement » esthétiques ne sont plus exonérés de la TVA.

Il s’agit de prestations esthétiques qui n’ont pas été reprises dans la nomenclature (une liste codée comportant les soins médicaux indemnisés, entièrement ou en partie, par l’assurance-maladie) ou, si elles y figurent, ne font pas l’objet d’une intervention.

Lisez plus …